mercredi 12 mars 2014

14 je suis parti parce que je ne pouvais plus mentir


D'abord j'ai triché de dix ans sur mon âge pour ne pas me griller. Elle n'a pas sourcillé.
Ensuite, j'ai menti en disant que son âge à elle n'avait pas d'importance, pour la rassurer. Elle aurait pu s'en inquiéter, mais je me suis trompé. J'aurais dû la fermer.

J'ai été honnête quand elle a été sûre que moi, j'avais triché (obligé). Elle s'est moquée,  m'a dit que l'âge, en effet,  est tellement anodin, au point que je ne sois pas d'accord avec le mien.

Puis j'ai menti en lui disant qu'elle me plaisait, parce que cela m'était agréable de lui plaire. A cette période, je n'avais rien d'intéressant à faire.J'ai quand même payé les cafés.

J'ai menti en faisant des projets. Elle a dit qu'elle verrait.

J'ai menti quand elle m'a croisé avec une autre. J'en ai bavé pour la convaincre que c'était une histoire de rien ....Elle ne m'avait rien demandé.

J'ai  menti quand j'ai annulé le second rendez-vous, prétextant un dossier compliqué. Elle savait que j'étais en congés.

C'est devenu difficile.
Alors j'ai menti en expliquant que peut-être, je n'étais pas prêt.

Elle s'est mise à rire, très fort:
 "Ah bon? à quoi?"

J'ai continué à mentir:
_Vous êtes trop bien pour moi.

Elle a soupiré, ouais, ouais...

J'ai menti,  en lui  proposant l'amitié.
A ce stade, elle m'a envoyé bouler.

Partager




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire