vendredi 23 novembre 2012

décrue




















J'espère qu'on me laissera, dans la ville, un peu de ces lieux vides, ignorés des services de la propreté...ces lieux gris où l'on trouve, adossés au perré, des amas rouillés, du sable et de la gadoue, quand la décrue se foule aux pieds.



1 commentaire: