samedi 11 juin 2011

au bistrot

_Salut.
_Salut.
_Un Irish coffee pour moi.
_Tu m'avais dit que tu prendrais une tisane, arf.
_Maintenant qu'on est là...et pis c'est une boisson chaude.
_Une pinte tiens, ça va me détendre. J'enlève pas mes lunettes.
_T'as mal aux yeux?
_Non, j'ai mal au coeur.
_Ah. Alors?
_Alors, rien.
_Tu l'as pas vu.
_Non.
_Mais tu devais le voir?
_Oui, il me l'avait dit, il y a quinze jours.
_En tout cas, t'es drôlement belle ce soir.
_Ouaipe. C'est toi qu'en profiteras. Mais bon, chuis hétéro comme tu sais. Remarque, dans quinze pintes...
_Comment ça se fait?
_Il a pas le temps.
_Tu l'as attendu?
_Oui. Pas venu.
_Tu l'as vu combien de fois en tout?
_Dix fois je crois, chsais plus.
_En combien de temps?
_En trois mois.
_Bah.
_Quatre fois une heure au bistrot, trois fois une heure au restau, un cinoche et deux nuits...les deux dernières fois,c'était restau....
_Ah ouais, non, c'est pas beaucoup. Y paye au moins?
_Plein aux as.
_Ratisse le!
_Ha ha ha! la prochaine, pour moi, ça serait plutôt bistrot, restau, nuit.
_La prochaine?
_Il est jamais là. Cinq cent fois mon empreinte carbone.
_Et quand il n'est pas là, il t'écrit?
_Dans la première période, oui, pas mal. Maintenant c'est sms. Minimal.
_Et toi?
_Ben oui, tu sais bien comme je suis.
_Il appelle?
_Y fait jamais ce qu'y dit.
_Un abruti...et toi, t'étais pas comme ça.
_C'est pas si simple... il dit qu'il éprouve de l'amour pour moi. Ha ha ha!
_Ha ha ha! N'importe quoi.
_Non, il est catholique, pfftt. Je commence à être pétée.
_Qu'est-ce-que tu racontes?
_Il aime son prochain! ...Il aimera la prochaine aussi !
_Ouarf !
_D'ailleurs, la première fois qu'il m'a plantée, y m'a fait cramer un cierge !
_Ha ha ha!
_J'aurais bien aimé être là! T'imagines, personne a jamais fait ça pour moi. Ha ha ha! Attends, je me pends ! Etre une cause perdue, l'espace d'un  cierge! Ouhou!! Combien de temps y faut pour faire cramer un cierge? 
_Arf. Il est marié?
_Au début, il était séparé. Après, il était marié, et il a plein de trucs à faire.
_Il te ment?
_Oui, enfin non. Enfin si, mais par omission. Ha ha ha...ça me rappelle quand j'étais petite à la messe....
"Oui, mon Dieu, j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action ou par omission "
_Ouarf !
_Y fait les trois!
_Ha ha ha! Tu voudrais quoi?
_Qu'il m'aime pardi.
_C'est tout?
_Qu'il ait envie d'être avec moi...un tout petit peu plus de temps. Faut du temps pour rentrer dans quelqu'un. Ha ha ha, enfin, ça dépend!
_Ouarf !
_Ha ha ha ! Quel oeuf celui là! Bah, t'as raison, c'est qu'un croûton, on va pas se mettre la rate au court bouillon ! 



_T'en reveux une?
_Non, je suis saôule avec une pinte, et j'ai sommeil. Sans lunettes, ça va?
_Oui, t'en fais pas.

3 commentaires:

  1. Belle histoire de comptoir...
    On s'y croirait!
    P

    RépondreSupprimer
  2. Allez ok, une pinte, mais pour Sainte Rita.
    Si ça se trouve elle en a ras le bol des cierges…

    RépondreSupprimer
  3. c'est vrai, à sa place, je finirais par savoir m'en servir

    RépondreSupprimer