lundi 14 mars 2011

L


Je m'appelle L., et j'ai quarante trois ans.
Je suis grand, élancé. Mes cheveux gris sont coupés courts. Plutôt rock et décontracté. D'apparence calme, avenante, je sais sourire. Je suis un homme assez doux. 

Mais je crois que je suis timide.

J'ai vécu vingt deux ans avec la même femme. Malgré toutes ces années, il me semble ne l'avoir jamais vraiment aimée. La première fois que j'ai voulu la quitter, elle m'a menacé d'aller se noyer. Alors je suis resté encore un peu. Mais après, je la trompais.
Auparavant nous occupions une très grande maison dans un petit village , organisée sur trois niveaux. Très actifs sur la commune. J'y ai organisé plusieurs festivals de rock. Ma femme élue, était hyperactive. Je ne l'ai jamais vue se poser calmement seule quelque part. Incapable d'être seule, en face d'elle même, son activité a toujours été une diversion.
Le divorce se passe très mal.
Elle prend un appartement à Lyon, c'est mieux. Nous avons récemment vendu la maison.
En quittant mon village, pour prendre mon indépendance, je me suis senti lâché par mes amis.
Nous étions perçus comme un couple uni. 

Mes enfants ont douze et quinze ans. J'ai déménagé en ville dans un appartement qui appartient à ma famille. Elle en assume actuellement les frais. Dans la situation présente, cela m'arrange.

Je sors d'une autre séparation et j'en souffre. Cette relation était éphémère et je le savais. Mais je ne m'en remets pas. Au moins j'aurai connu l'amour.

J'écoute beaucoup de musique... toutes sortes, même Patrick Bruel...j'assume. Je suis un inconditionnel des Stones . J'adore Londres. Au mois de juin, j'y retournerai. Je n'ai pas énormément voyagé.

La pluie de me dérange pas, mais je n'aime pas la forte chaleur.

J'ai changé de boulot plusieurs fois. Je travaille chez moi, à mon compte. Mon job consiste à trouver les meilleurs prix pour des travaux de reprographie.

Mais je voudrais aujourd'hui développer la photo. Je n'ai pas le bac, mais j'ai fait une école d'audio visuel. J'ai d'ailleurs participé, il y a longtemps, au tournage d'un film , à Moscou; le film était bon , selon moi, mais n'a pas eu une grande audience.

Très jeune j'ai fait une expérience qui marque la vie.
Interne, je sortais avec une fille. J'ai été surpris avec elle, au dortoir. je la rejoignais la nuit. Evidemment, j'ai été exclu. Mes parents m'ont jeté dehors, _mon père était exaspéré, j'avais fait pas mal de conneries_ je suis resté un an dans la rue. Hiver compris... SDF. J'ai passé beaucoup de temps à Perrache, puis j'ai été recueilli à Grenoble.
C'est ma mère, sous prétexte que mon frère avait besoin de moi, qui m'a fait revenir.
Aujourd'hui,  je photographie aussi les clochards.
Il m'arrive d'écrire, des poèmes ou des textes courts. J'ai entamé un récit, qui parle de cette expérience, mais je ne sais pas si je le terminerai.
Je fais des photos presque chaque jour, que je publie sur des réseaux sociaux. Par ailleurs, j'occupe mon temps entre mon travail, mes cours de photographie par correspondance, pour atteindre mes objectifs, et mes enfants. 
Le soir, je regarde la télévision. J'adore Master Chef, j'assume....j'aime cuisiner.
Je fume du tabac à rouler, et j'aime me détendre avec un pétard.

Je lis peu, pas de romans, mais plutôt des livres sur le développement personnel. J'avais engagé une thérapie, mais elle ne m'a rien apporté. On m'a seulement dit que j'avais un problème avec ma mère. Comme si je ne le savais pas.

Ma mère, on vient de lui découvrir une tumeur à la gorge, pour laquelle il serait simple d'intervenir, mais elle refuse de se soigner . Elle a toujours été égoiste.

Les femmes ... J'hésite entre la consommation _ les occasions sont multiples_ et l'envie d' un nouvel amourActuellement, mes relations humaines sont difficiles . Je me sens englué.

Au midi de ma vie, j'ai des projets, mais j'ai des difficultés à tout démêler. C'est compliqué.
J'avance quand même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire