samedi 5 mars 2011

drôle de pseudo (encore l'ennui)


Une photo, pas d'annonce, et un drôle de pseudo:



T . I . P . O . U . R . A . S



Il y a de l'anagramme là-dessous. J'essaie.



_Le pouritas est un plat latino-canadien qu'on peut situer entre la poutine (grasse) et le chausson à la viande épicée (donc de très mauvaise qualité). La pâte en est épaisse. Il faut, pour la cuisson, former une cheminée à son extrémité. Après consommation, le dégazage est long. On dit souvent que le métissage, même culinaire,  va rarement vers le mieux. C'est dommage.


_Le rouspati , tout aussi délicat, a l'heureux avantage des plats roboratifs: il colmate. 

_Le parousti évoque une certaine fraîcheur, mais lointaine.

_Un  tas pourri prendrait deux r. Misère.

_Un rat pourri en aurait trois, et se passerait de l's. 

_l'Astripou est un fongi-parasiticide qui fut longtemps prescrit aux gosses des ZEP, avant d'être définitivement interdit à la vente par le Ministère de la Santé: son efficacité était, pour ainsi dire, radicale.

_Raspouti, c'est pas fini!    (pour le noeud, cliquer ici):



_Partis où évoque une quête, mais laquelle?

_Tipouras, ou tipouras pas? Décidément, ça sent le défi. 

_Paris out. Grosse fatigue

2 commentaires:

  1. Au moins ça passe le temps et fait travailler les méninges...
    O.P

    RépondreSupprimer