mercredi 9 février 2011

beurk

Il faut choisir. Ce sont les joies des copropriétaires.
J'ai signé pour vingt ans, dans un immeuble laid d'une banlieue fatiguée. On le dit, mon appartement est joli. J'en suis d'autant plus fière, que vu de l'extérieur, rien ne laisse espérer une telle lumière, les jours ensoleillés, dans ce petit séjour triché pour paraître plus grand qu'il n'est. Mais voilà.Au printemps, on ravale. C'est dur à avaler, et ça fait mal aux fesses. Quelle couleur? Je dois voter. Jaune? Marronnasse? Marigot? Gastro? Les paris sont ouverts. Je vous le donne en mille, que ce sera vieux rose. 

Vieux culs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire