mardi 22 juin 2010

27 je m'y fais pas

Les anniversaires des gosses, je m'y fais pas. D'abord je suis contente. Et puis après, le soir, je me sens tellement bête, à les regarder grandir toute seule, que je deviens une vraie chiffe. Et on m'ôtera pas de l'idée que ça leur fait pareil aux gosses; il y a toujours un truc, ces jours là, qui me dit qu'il leur manque: regarde comme j'ai grandi; regarde ce que je sais faire. Me voilà encore plus chiffe. Comme qui dirait, à plat.

Alors voilà, je poste dans le vide internétaire.

ben ouais j'ai fermé et alors, y en a bien qui font des come back.

3 commentaires:

  1. C'est pas le vide, on continue à aller voir, qu'est-ce que tu crois... biz

    RépondreSupprimer
  2. Le vide? Non. On ne se connait toujours pas (au sens humain j'entends, sinon on se connait bien sur, mais on ne se voit plus beaucoup...), mais je regarde et je lis. Depuis le bord de ma rivière je t'envoie un message de sympathie. En suivant les méandres et le jeu de quelques confluences, il finira par arriver.
    A un de ces jours.

    RépondreSupprimer
  3. Vide vide, plutot enVIDEregarder ce petit file du web, au cas où on trouve tes pensées mis a la lettre. On te regardera et écoutera toujours, il suffit de continuer a ecrire.

    RépondreSupprimer