samedi 24 avril 2010

DINDE

Je me souviens. L'an dernier à la même époque, j'avais cousu une robe que je trouvais drôlement chic. J'avais tout de même un doute sur l'effet produit.
La première fois que je l'ai mise, c'était au boulot. Il ne s'est rien passé du tout. Je me suis dit que c'était peut-être une robe de dinde. La deuxième fois, c'était pour l'enterrement de mon meilleur ami. Un bel enterrement celui-là. Une petite église sur un promontoire, un vent très doux, une belle campagne verte, avec tout ce qu'il faut de vaches et de marguerites. Les gens n'étaient pas gais, mais c'était bourré de folles. J'avais bien poussé la dinderie en  jetant l'une des fleurs en feutrine de cette robe dans la fosse. Je trouvais ça classe, de me détrousser pour lui, mais mon pote n'a pas applaudi. La troisième fois, j'ai rencontré Terminator*. C'était bien une robe de dinde.


*voir dans les abysses du blog le "Petit guide pour user les veuves".

6 commentaires:

  1. nan c'est pas une robe de dinde

    ça c'est plus drole !!!

    DODO

    RépondreSupprimer
  2. oui, j'avais hésité pour le dodo; beaucoup plus joli évidement; mas comme chacun sait, le dodo n'est pas une dinde. Et le dodo est un mâle, alors que la dinde est une femelle n'est ce pas?

    RépondreSupprimer
  3. le Dodo, la Dodette et leurs petits dodelus...


    OK je sors!

    RépondreSupprimer
  4. Une robe de dodo ça se dit pas (on dit plutôt une chemise de nuit). Et de toute façon le dodo a disparu. Je penche pour la robe de dinde, voire, de pintade. Est-ce qu'il y a un sac assorti?

    RépondreSupprimer
  5. ben voilà, pour obtenir des commentaires
    il faut faire dans le vestimentaire:
    vous êtes bien des POULES!

    RépondreSupprimer